TEP

Principe :

La TEP (Tomographie à Emission de Positons) consiste en la détection d’un médicament dit radiopharmaceutique composé d’une molécule dite vectrice et d’un isotope radioactif émetteur β+. Ce médicament radiopharmaceutique est injecté par voie veineuse. La détection est réalisée par l’intermédiaire d’une machine dite TEP couplée à un scanner.

La dose de radioactivité injectée est adaptée selon l’examen et le poids du patient.

Ce médicament radiopharmaceutique permet ainsi notamment la détection de certains types de cellules.

Il faut généralement compter 2-3h pour la réalisation de nos examens entre l’accueil, l’injection du médicament radiopharmaceutique, le temps de fixation du produit au sein de l’organisme, la réalisation des images et la consultation médicale.

Contre-indications :

Il n’existe pas de contre-indication aux examens de médecine nucléaire comme l’insuffisance rénale ou les allergies.

Certaines précautions particulières sont néanmoins à prendre selon l’examen réalisé.

Comme pour tout examen irradiant, ces examens sont déconseillés aux femmes enceintes sauf dans le cas de certaines pathologies urgentes ou graves où ils sont réalisés après discussion entre la patiente, le médecin prescripteur et le médecin nucléaire.

Pour les femmes en âge de procréer, un dosage des β-HCG pourra donc être demandé avant de réaliser l’examen.

En cas d’allaitement, celui-ci est proscrit pendant 12h à la suite de l’examen.

La TEP FDG est l’examen le plus fréquemment réalisé en TEP. Il  est utile dans de nombreuses pathologies surtout dans le cancer mais également en neurologie, infectiologie et cardiologie. Son principe est l’utilisation d’un médicament radiopharmaceutique, le FDG, composé d’un atome de fluor radioactif et d’une molécule mimant le glucose (sucre).

Indications : bilan de cancer, bilan de maladie neuro-dégénérative type Alzheimer, recherche de lésion inflammatoire ou infectieuse, évaluation de la viabilité myocardique

Objectif : visualiser ou non des cellules consommant de manière anormale le glucose

Principe :

  • Injection du médicament radiopharmaceutique
  • Attente variable selon l’examen réalisé (30 à 60 min), au repos dans une salle spécifique au sein du service pour que le médicament puisse se propager et se fixer au sein de l’organisme
  • Réalisation des images couplées à un scanner (10 à 15 min)

Durée totale de l’examen : 2h

Précautions particulières : examen réalisé A JEUN, régime particulier pendant 24h selon l’examen, patient diabétique (informations données lors de la prise de RDV).

La TEP Choline est un examen de plus en plus réalisé en TEP. Il est utile dans de certaines pathologies surtout dans le cancer de la prostate mais également dans la recherche de pathologie bénigne type adénome de parathyroïde. Son principe est l’utilisation d’un médicament radiopharmaceutique, la FluoroCholine, composé d’un atome de fluor radioactif et d’une molécule appelée choline (marqueur de membrane cellulaire).

Indications : bilan de cancer de prostate, bilan d’hyperparathyroïdie

Objectif : visualiser ou non des cellules consommant de manière anormale la choline

Principe :

  • Injection du médicament radiopharmaceutique
  • Injection d’un médicament diurétique (dans le bilan de cancer de prostate, en l’absence de contre-indication)
  • Attente de 30 min, au repos dans une salle spécifique au sein du service pour que le médicament puisse se propager et se fixer au sein de l’organisme
  • Réalisation des images couplées à un scanner (10 à 15 min)

Durée totale de l’examen : 2h

Précautions particulières : examen réalisé A JEUN

La TEP DOPA est un examen de plus en plus réalisé en TEP. Il  est utile dans certaines pathologies notamment dans le cancer appelé neuroendocrine mais également en neurologie et endocrinologie. Son principe est l’utilisation d’un médicament radiopharmaceutique, la FluoroDOPA, composé d’un atome de fluor radioactif et d’une molécule de DOPA (dopamine).

Indications : bilan de cancer digestif neuroendocrine, bilan de maladie neuro-dégénérative type Parkinson, recherche de lésion type paragangliome

Objectif : visualiser ou non des cellules consommant de manière anormale la DOPA

Principe :

  • Injection du médicament radiopharmaceutique
  • Attente variable selon l’examen réalisé (60 à 90 min), au repos dans une salle spécifique au sein du service pour que le médicament puisse se propager et se fixer au sein de l’organisme
  • Réalisation des images couplées à un scanner (10 à 15 min)

Durée totale de l’examen : 2-3h

Précautions particulières : examen réalisé A JEUN